Passion de la scène Imprimer

Dès sa jeunesse, Ulric Voyer est un amoureux du théâtre dont il manque peu de représentations à Québec, comme en fait mention son journal intime.

La boisson : Dès 1907-1908, il rédige La boisson, une pièce en trois actes et douze scènes dont nous possédons le manuscrit. Cette oeuvre sera représentée plusieurs fois à Québec et même interprétée à la radio de CHRC après sa mort.

Triste réalité : Délaissant temporairement le théâtre pour se consacrer à l'étude et à l'enseignement de la musique, il ne rédigera une autre pièce qu'en 1923 : Triste réalité, présentée en même temps que des extraits de l'Opéra Jean-Marie. Le synopsis pourrait laisser croire qu'il s'agit d'une adaptation de la pièce La boisson.